El Yazid DIB

Né le 25 juillet 1954 à Sétif. Il y habite. Apres le légendaire Lycée Mohamed Kérouani,(ex Eugène Albertini) il poursuivit cahin-caha des études universitaires prolongées jusqu’à l’obtention d’une licence en Droit . Diplômé de l’Ecole supérieure des douanes de PARIS, il exerce actuellement comme cadre au sein des douanes algériennes. Il a su , comme disait à son égard le poète Azzedine Mihoubi :« briser l’orthodoxie administrative pour en faire des vers, des vers et des vers ». il est membre de l’Union des Ecrivains Algériens .
Fervent amoureux des arts et des lettres, il espère redonner à Sétif ,sa ville natale dont il témoigne un fol amour et un grand acharnement pour la défense et la sauvegarde des sites et monuments historiques. Il rêve de voir l’esplanade du l’ex- palais de justice se transformer en un parvis digne de la place des tertres, longeant à l’ombre des platanes séculaires la fontaine AIN EL Fouara. Symbole de culture, de paix et de sétifianité.

Activités culturelles :
-participation Année de l’Algérie en France.2003. institut du monde arabe. Paris
-Prix de la poésie d’expression française (Sétif 1973)
-Activités théâtrales au sein de la JFLN (1972)
-Création et direction d’une revue culturelle(El izdihar) maison de jeunes Sétif 1974.
-Récital poétique (semaine culturelle Ouargla 1975)
-Participation à la rédaction des premiers numéros de « l’unité », organe de l’UNJA.
-Responsable et animateur du ‘ciné club’ sous l’égide de l’UNJA Sétif 1976/1977.
-contacts en vue de l’édition d’un manuscrit, avec la SNED, les éditions St Germains des prés, JPO de Paris et autres. 1978
-Publication de pièces poétiques dans des journaux et revues de France, Maroc, Tunisie
-Amateur de musique et d’instruments à cordes
-Affiche un goût inachevée d’ un artiste-peintre.
El yazid DIB a été -Sujet d’un article en page culturelle relatif à un portrait le concernant (journal EL Watan du 28 mars 2000).
-Sujet d’un « radar » au quotidien (Liberté du 20 mars 2000)
-Entretien livré en page culturelle du quotidien (liberté du 24 juin 2000) suivi d’ impressions analytiques du journaliste réalisateur de l’entretien.
-Notice bio-littéraire le concernant faite par un journaliste dans la page culturelle du quotidien arabophone ( El Khabar du 29 juin 2000)
-Chroniqueur averti au « Quotidien d’Oran » les jeudi (rubrique : l’actualité autrement vue), il fait de l’analyse politique ,économique et sociale de l’actualité ; une chose autrement compréhensible.

Oeuvres publiées :
- «Les lamentations d’un gâpian » recueil de poésie 2001.préfacé par Azzedine Mihoubi président de l’Union des Ecrivains Algériens.
-«Cendres et fumée » poésie, recueil .2003-
-« Le témoin obscur » chroniques journalistiques .En voie de publication
-« Le Quai des fonctionnaires » roman .Le drame des cadres. En voie d’achèvement.
© 1999-2017 Setif.com
Email : contact@setif.info