Clubs et stades de football

Le football est le sport le plus populaire à Sétif. Ci-après les principaux clubs de football à Sétif.

1- Entente Sportive de Sétif (ESS) :

L'Entente Sportive de Sétif (Wifak S'tif, en arabe) est le club de football le plus populaire à Sétif. Il a été créé en 1958 par Ali Benaouda, dit Ali Layasse. L'ESS joue en Ligue Une de football en Algérie et fait partie des meullieurs clubs en Algérie, parfois on la surnomme l'Entente d'Algérie. Le club a en effet remporté de nombreux titres et coupes à savoir :

Le club prend Noir et Blanc comme couleur, son stade officiel prte le nom 8 mai 1945.

L'Entente a connu durant son histoire Mokhtar Laaribi et Kermali Abdelhamid anciens joueurs de l'entente qui faisaient partie de l'équipe du Front National de Libération avant 1962.

Salhi, Adjissa, Osmani, Rahmouni, Griche, Bendjaballah, Matem, Boulahdjilat furent des joueurs qui ont marqué l'histoire du club.

Stade 8 mai 1945
Stade 8 Mai 45

Anciens joueurs de l'Entente

2 - Union Sportive Madinet Setif (USMS)

Le doyen des clubs sétifiens est né en 1933, les pionniers et les premier à avoir pris l'initiative pour marquer leur empreinte le sport à Sétif. Se nommaient Ghedjati, Belkhadja, Bouabdessalem, ceux ci se sont mis d'accord pour mettre sur raille l'union sportive musulmane sétifienne (USMS) et parmi les premiers jeunes à composer, on peut citer les plus dynamiques : Lahouri, Oucissa, Titoumi, Zorgane, Semaoun, et bien autres.
Mais malheureusement le club naissant n'a pu faire long feu, en dépit de la foie inébranlable qui animait les dirigeants et les supporters par le soutien indéfectible, le club s'est retrouvé dans une situation financière délicate, conduisant inévitablement les dirigeants à geler les activités pour un certain temps.

En vérité, il a fallu attendre jusqu'à 1940 pour revoir certains anciens entourés de nouvelles têtes telles : Laklif, Boukhrissa, Saadna Miloud, et faire renaître l'USMS, mais encore une fois il y a eu des battons dans les roues de la part de certains opposants coloniaux. Les autorités coloniales de l'époque ayant lié le 'OK' à l'imposition de la lettre 'F' symbolisant la France et aussi l'intégration d'au moins un joueur étranger dans l'équipe.
L'USMS devenait donc l'USAMS, présidé par Ferhat Abbas et entraîné par Abid. Le prestigieux club qui se structurait petit à petit, entamait l'aventure du championnat de l'Est avec des joueurs terribles et talentueux qui se succédèrent au fil du temps, qui ont été chantés par la fameuse troupe musiclae « Essaada » (hip hip hourra l’USFMS hya el mach’houra ») tels : Djabi, Boukherissa, Arribi, Makhloufi, Kermali, Neggache, et autre noms tous aussi dévoués au club les uns que les autres,

Stade Mohammed Gassab

Tous ont apporté une touche personnelle permettant au club de rivaliser avec d'autre de grande envergure et bénéficier d'un statut qui lui a value une place honorable dans la « footballistique » de l'époque, cela durera jusqu'à 1955, le mot d'ordre appelant toutes les équipes musulmanes du territoire à mettre en veilleuse leurs activités sportives, l'USFMS à l'instar des autres équipes gelait complètement les activités et ce jusqu'à l'indépendance 5 juillet 1962.
L'USMS connaîtra ensuite des hauts et des bas, actuellement l'USMS évolue en palier inter régions, mais reste néanmoins le principal au football algérien en général et eu football sétifien les plus grandes gloires du foot !

Le Club evolue actuellement en Inter région.

Couleur : Grenat et Blanc

3 - Mouloudia Chabab El Eulma (MCEE)

Club fondé en 1936 au nom de Mouloudia Club de Saint-Arnaud (MCSA). Après l'indépendance de l'Algérie, Saint Arnaud change de nom en El Eulma ainsi que son club de football. Le MCEE a accédé pour la première fois de son histoire en Ligue Une à l'issue de la saison 2007/2008. En 2015, le MCEE s'est qualifié à la phase des poules de la Ligue des Champions d'Afrique et connaîtra sa relégation en Ligue Deux après une participation en Ligue Une pendant sept saisons..

Couleurs du club : Vert et rouge.

Stade : Messaoud Zougar, El Eulma

4- Stade Africain de Sétif (SAS)

Le Stade Africain de Sétif (SAS) a été créé en 1947 par un groupe de militants du PPA-MTLD, deux années seulement après les massacres du 8 mai 1945. Le club a carrément sombré dans l’oubli jusqu’au 1989 où un remaniement fut entamé par les ex-joueurs de ce club mythique. C’est le premier club algérien qui a porté les couleurs du drapeau du pays (vert-blanc-rouge). C’est le club de la lutte de libération nationale avec 33 chahids dans ses rangs. Son siège se situe au Jardin des Sports, à proximité du stade Mohamed Guessab de Sétif.

© 1999-2017 Setif.com
Email : contact@setif.info